PicoScope v6.7.13 beta pour Gentoo Linux – Ou comment s’équiper économiquement d’un oscilloscope numérique ?

Pico Technology(c) est une société britannique fondée en 1991 à Cambridgeshire (UK), celle-çi est spécialisée dans la fabrication d’oscilloscopes numériques destinés à l’électronique analogique et numérique sur plateformes PC, Windows(c), MacOS(c) et Linux.

Cette société a eu la diligence de fournir une solution logicielle pour GNU/Linux 64 bits aux formats RedHat et Debian. Spécialisée en ingénierie électronique, félicitée à de nombreuses reprises pour ses travaux, elle prouve qu’elle est consciente que beaucoup de techniciens et ingénieurs actuels se tournent vers cet OS libre car il offre une solution logicielle de premier choix.

Electronicien de formation, l’oscilloscope est un peu comme le Saint Graal pour l’amateur, comme pour le professionnel avisé. Je trouve donc que  les solutions matérielles et logicielles développées par Pico Technology(c) sont tout à fait intéressantes car elles offrent une solution accessible à tous.

Fort de ce principe, mon souhait est d’effectuer un portage logiciel de leurs applications et pilotes vers Gentoo GNU/Linux.

Bien qu’il s’agisse d’une version Beta ou l’ensemble des fonctionnalités existantes sous Windows(c) et MacOS(c) ne sont pas encore totalement implémentées. La société Pico Technology(c) tente de tout mettre en oeuvre pour palier à ce manque, elle invite d’ailleurs la communauté Linux a participer à l’évolution de leurs logiciels et à venir consulter leurs Release Notes.

Leurs Technologies couvrent de nombreux domaines, tels que :

Les secteurs industriels en génie électrique, appareillages médicaux, diagnostics automobile, humanitaire, la recherche scientifiques, en sont quelques exemples.

Leurs gammes de produits ayant une fourchette de prix très large, leurs prix de vente peuvent être compris entre 129€ pour le matériel d’entrée de gamme, et jusqu’ à  +  de 9000€ pour des solutions professionnelles high tech et/ou HF.

Le nombre de voies, la fréquence maximale des signaux admissibles, l’analyseur de spectres, le générateur de signaux et encore beaucoup d’autres fonctionnalités font considérablement varier le prix de leurs appareils. Elle se présente tout de même comme une solution économique quand on compare à caractéristiques égales la différence de prix entre leurs produits et les oscilloscopes numériques traditionnels du marché.

Les ebuilds des pilotes et applications sont disponibles sur mon overlay, et seront également hébergés sur Github pour une meilleure visibilité, disponibilité, et évolutivité du dépôt.

Vous trouverez ci-joint une vidéo en français de présentation de leurs produits :

 

 

 

Pico Technology Ltd dispose d’une boutique en ligne accessible à cette adresse :   https://www.picotech.com/products/oscilloscope

Installation Nvidia Optimus avec Gentoo Linux sur Laptop ASUS X756UV

 

Nvidia Optimus est une technologie de gestion d’énergie permettant de commuter sur le système graphique Intel économique ou Nvidia plus gourmand lorsque des performances 3D sont attendues.

Il y a plusieurs solutions pour pour prendre en charge votre GPU Nvidia :

  • La première avec un noyau supportant Intel+Nouveau est une solution libre très bien adaptée pour une utilisation bureautique.

 

  • La seconde permet de commuter en permanence sur le chipset Nvidia Optimus pour une utilisation Gaming ou CAO/DAO . Un maximum de performances graphiques mais une autonomie réduite de moitié.

 

  • La dernière utilisant bumblebee et le driver bbswitch permet de fonctionner par défaut  avec l’IGP Intel et appeler au besoin les applications nécessitant la puissance du GPU Nvidia via la commande optirun.

 

Comme mon laptop ASUS  fonctionne 90% du temps sur secteur et que je souhaite jouer sur la plateforme de jeux Steam, profiter des animations 3D de mon bureau et supporter la haute définition; j’ai choisi d’utiliser le GPU Nvidia en permanence.

Je vais donc décrire ici la méthode qui m’as permis d’exploiter toute la puissance graphique du chipset Intel Nvidia Optimus :

  1. Identifier votre matériel :
  2. Installer la base du système :
  3. Optimisation et Compilation Kernel Linux :
  4. Installation du serveur graphique Xorg :
  5. Configuration de Xrandr 1.5 modesetting :
  6. Installation de votre environnement graphique et/ou gestionnaire de session :
  7. Finalisation :

ClamAV Realtime : Protection antivirale temps réel. Portage sous Gentoo GNU/Linux

Il s’agit ici d’une implémentation en C d’un script bash utilisant les librairies libnotify et libclamav pour réaliser une protection antivirale temps réel de base. ( Script original disponible ici  )

Le portage a été réalisé sous Gentoo Linux, mais il est bien sur possible  de le compiler à partir des sources sur n’importe quelle autre distribution.

La version initiale clamav-realtime-0.1.0 protège votre répertoire personnel des menaces en contrôlant les accès disques, et en soumettant les fichiers au moteur d’analyse ClamAV. Si une infection est détectée, celle-ci est déplacée en quarantaine.

Cette version constitue une version initiale du moteur d’analyse et de notifications systèmes.

Les APIs notify et clamav ont permis d’élaborer ce process. Un minimum de 600Mo de RAM est requis.

L’avantage de cette solution  est qu’elle ne nécessite pas que clamd soit lancé en tant que service.

  • Les sources sont disponibles en téléchargement. Référez-vous au fichier INSTALL pour les instructions de compilation.

http://ftp.pingwho.org/pub/gentoo/ftp/distfiles/clamav-realtime-0.1.0.tar.xz

  • L’ebuild pour le dépot Github dans ma branche overlay :

http://ftp.pingwho.org/pub/gentoo/ftp/overlay/app-misc/clamav-realtime

Les logs de compilation : emerge.log

  • L’intégration graphique dans un environnement Gnome fonctionne parfaitement, un exemple avec une notification :

http://ftp.pingwho.org/pub/gentoo/ftp/distfiles/clamav-realtime-0.1.0-r1-screenshot.png

Pour cette première version, l’analyse ne se fait que dans /home/votre_user mais n’est pas capable de protéger récursivement votre répertoire personnel.

Je prévois d’utiliser l’API fanotify en lieu et place de inotify car cette librairie permet de surveiller les évenements sur votre système de fichiers de manière récursive. Votre noyau doit être compilé en conséquence, à savoir :

  • CONFIG_FANOTIFY=y
  • CONFIG_FANOTIFY_ACCESS_PERMISSIONS=y

Pour info, cette fonctionnalité a été intégrée à la dernière version de ClamAV. Vous pouvez obtenir plus d’info içi :  http://blog.clamav.net/2016/03/configuring-on-access-scanning-in-clamav.html

 

Web Reporting with Sendmail

Comment mettre en place, l’envoi de mail, de reporting serveur via le protocole smtp.

 

Le protocole SMTP ( entendez : Simple Mail Transfer Protocol ), vous permet de mettre en place sendmail de la manière la plus simple possible. Sendmail étant ressenti comme un logiciel difficile à administrer !

Si vous êtes fidèle au noyau Linux, vous disposez certainement d’un compte gmail depuis le rachat d’Android par Google, il est extrêmement simple de le mettre en oeuvre. Je décris içi l’installation sous Gentoo…

Téléchargeons ssmtp depuis portage :

pingwho ~ # emerge -av ssmtp

 * IMPORTANT: 17 news items need reading for repository 'gentoo'.
 * Use eselect news read to view new items.

These are the packages that would be merged, in order:

Calculating dependencies... done!
[ebuild   R    ] mail-mta/ssmtp-2.64-r2::gentoo  USE="gnutls ipv6 mta ssl" 0 KiB

Total: 1 package (1 reinstall), Size of downloads: 0 KiB

Would you like to merge these packages? [Yes/No]

Configurons ssmtp.conf pour Gmail :

pingwho ssmtp # cat /etc/ssmtp/ssmtp.conf
#
# /etc/ssmtp.conf -- a config file for sSMTP sendmail.
#

# The person who gets all mail for userids < MinUserId # Make this empty to disable rewriting. #root=postmaster # All mail delivered to userid >= MinUserId goes to user, not root.
#MinUserId=1000

# The place where the mail goes. The actual machine name is required
# no MX records are consulted. Commonly mailhosts are named mail.domain.com
# The example will fit if you are in domain.com and your mailhub is so named.
#mailhub=mail

# Example for SMTP port number 2525
# mailhub=mail.your.domain:2525
# Example for SMTP port number 25 (Standard/RFC)
# mailhub=mail.your.domain
# Example for SSL encrypted connection
# mailhub=mail.your.domain:465

# Where will the mail seem to come from?
#rewriteDomain=

# The full hostname

# Gentoo bug #47562
# Commenting the following line will force ssmtp to figure
# out the hostname itself.

# hostname=_HOSTNAME_

# Set this to never rewrite the "From:" line (unless not given) and to
# use that address in the "from line" of the envelope.
#FromLineOverride=YES

# Use SSL/TLS to send secure messages to server.
#UseTLS=YES

# Use SSL/TLS certificate to authenticate against smtp host.
#UseTLSCert=YES

# Use this RSA certificate.
#TLSCert=/etc/ssl/certs/ssmtp.pem

# Get enhanced (*really* enhanced) debugging information in the logs
# If you want to have debugging of the config file parsing, move this option
# to the top of the config file and uncomment
Debug=YES

# Port 587 via TLS just encrypt password

#root=
#rewriteDomain=
#hostname=localhost
#AuthMethod=CRAM-MD5 (not supported !)
AuthUser=user
AuthPass=password
mailhub=smtp.gmail.com:587
UseSTARTTLS=YES
UseTLS=YES
FromLineOverride=YES

# Port 465 SSL/TLS full encrypt session (deprecated)
#root=root@localhost
#AuthUser=user
#AuthPass=passord
#mailhub=smtp.gmail.com:465
#UseTLS=YES
#rewriteDomain=domain.org
#FromLineOverride=YES
#hostnamelocalhost

Configuration des alias mail :

# sSMTP aliases
#
# Format:       local_account:outgoing_address:mailhub
#
# Example: root:your_login@your.domain:mailhub.your.domain[:port]
# where [:port] is an optional port number that defaults to 25.

# port 587 TLS encrypt password only
root:username@gmail.com:smtp.gmail.com:587

Installation de mailx :

pingwho grsec # emerge -av mailx

 * IMPORTANT: 17 news items need reading for repository 'gentoo'.
 * Use eselect news read to view new items.


These are the packages that would be merged, in order:

Calculating dependencies... done!
[ebuild   R    ] mail-client/mailx-8.1.2.20050715-r6::gentoo  0 KiB

Total: 1 package (1 reinstall), Size of downloads: 0 KiB

Would you like to merge these packages? [Yes/No]

Envoi d’un mail en BASH :

echo "Hello World !" | mail -v -s "Test sendmail" root@localhost

Vous disposez maintenant d’un serveur sendmail pour router vos mails système via gmail.com mode TLS security

Mon avis : Un couteau suisse bien affuté, mais il manque encore de maturité, car le mot de passe est inscrit en clair dans /etc, ce qui en soi n’est pas propre du tout !

Je l’utilise régulièrement pour logguer mes tâches cron, ça fonctionne très bien soit « dît » en passant !

enjoy :,)

Raspberry Pi 3 Installation sous Gentoo Linux

  • Introduction :

Un OS GNU/Linux est requis, idéalement Gentoo/Funtoo ou Calculate Linux pour mettre en place la cross-compilation nécessaire pour compiler votre futur OS. Personnellement, j’ai réalisé cette installation depuis un machine virtuelle VirtualBox  émulant Linux sur une machine hôte Windows 7. Celle-ci était équipée d’un lecteur de carte MicroSD indispensable pour accueillir le système.

Il est bien sur possible de le faire à partir d’une distribution plus courante, Debian/Ubuntu/Mint && RedHat/Fedora/CentOS sont quelques exemples.

Ce tutoriel ne décrira ici que la mise en place d’un système Gentoo hardened, dont le but principal est d’installer une plateforme d’hébergement sécurisée à moindre coût.

RaspberryPi version 3b est un nano ordinateur à processeur ARM 32/64 bits. Il est bien adapté pour l’auto-hébergement d’un blog ou d’un site web à trafic modéré.

Son rôle premier est l’initiation à l’administration et/ou développement sur une plateforme GNU/Linux.

Dans ce cas, il remplace très avantageusement Windows(c) car cette plateforme est plus appropriée pour la mise en place de serveurs, notamment grâce à sa gestion intelligente des droits, sa fiabilité, sa communauté active et sa conception « Unix like » .

  • Téléchargement d’un stage3 arm hardened :

http://distfiles.gentoo.org/experimental/arm/hardened/

  • Installation Gentoo officielle Wiki ( user friendly) :

https://wiki.gentoo.org/wiki/Raspberry_Pi

  • Installation Gentoo 64bits ARMv8 Wiki ( user expert ) :

https://wiki.gentoo.org/wiki/Raspberry_Pi_3_64_bit_Install

 

Hello world!

www.pingwho.org est un site personnel autohébergé et collaboratif destiné principalement à afficher mon aide mémoire pour la distribution Gentoo Linux.

En espérant que les futurs articles soient utiles à d’autres libristes convaincus.

Bonne visite !